Blog

Faire du web en papier : une réalité !

Une fois n’est pas coutume, j’ai décidé aujourd’hui de vous livrer des infos plus intimes et plus personnelles sur ce blog… Il faut que je vous avoue quelque chose : j’a-do-re le papier ! Depuis toute petite, je renifle mes livres et je collectionne les papiers d’exception, j’ai d’ailleurs commencé ma carrière professionnelle dans l’édition mais ça c’est une autre histoire et je ne vais pas commencer à digresser…

On peut travailler dans le web et aimer travailler avec une feuille et un crayon : moi, je ne peux pas réfléchir si je n’ai pas mon cahier et mes feutres préférés.

voeux-2014_mgaultierLorsque je me suis mise à réfléchir à mes cartes de vœux pour 2014, cela est apparu comme une évidence  : il fallait me remettre au bon vieux papier ! Je m’étais bien amusée avec mon paper toy l’année dernière mais au final combien de clients l’ont réellement monté et installé sur leur bureau ? En faisant ma liste des concepts qui me plaisent et qui reflètent vraiment mon approche en tant que consultante, je me suis dit qu’il fallait prendre la plume et créer un bel objet en papier sur laquelle je viendrais inscrire un petit mot personnalisé à chacun de mes clients, comme lorsque je travaille avec eux, avec des prestations toujours 100% sur-mesure.

Le résultat est une carte-enveloppe dont le format est inspiré par un pliage traditionnel origami (facilement reproductible avec une simple feuille A4) : j’ai en fait écrit dans l’enveloppe et j’y ajouté quelques petites pastilles en papier pour mettre en avant mes différents services. C’était tout simple mais l’impact a été bien plus fort qu’une carte électronique !

Un autre exemple d’utilisation du papier concerne la méthode que j’utilise avec mes clients pour bâtir la maquette d’un site Internet : nous découpons les différents éléments potentiels du site dans du papier et nous les assemblons sur une feuille de manière dynamique afin de construire le site de leurs rêves… Cela permet au client de réellement se projeter dans son projet web de manière concrète et visuelle et c’est bien plus fun à mon goût que les logiciels de wireframe ou les outils graphiques ultra perfectionnés. Les petits bouts de papier sont modifiables et repositionnables à l’envi ; rien n’est figé et on se libère totalement des contraintes graphiques lorsqu’on démarre avec une feuille blanche, une paire de ciseaux et un feutre !

J’ai testé cette approche avec des professionnels qui ne maîtrisaient pas du tout le langage du web et ces maquettes en papier les ont grandement rassurés car ils se sont sentis impliqués par la construction de leur projet web sans être noyés par la technique.

J’ai relifté mon site en travaillant de la même manière à l’automne 2013 – une feuille A4 pour écrire le contenu des pages et les éléments fixes du site reproduits sur des petits bouts de papier. Je pouvais ainsi passer d’une page à l’autre simplement en changeant la feuille centrale.

web1 web2

Bref, en 2014, retrouvez la joie de gribouiller, penser avec vos doigts et vos feutres, dessiner, inventer à partir de rien – juste une feuille de papier !

Partager cet article :
Laisser un commentaire