Blog

La créativité, un outil puissant de changement

Je suis actuellement en Italie pour CREA Conference, un séminaire de formation à la créativité auquel je participe depuis plusieurs années et qui a lieu du 13 au 17 avril 2011 pour cette 9ème édition. Vous pouvez suivre cette Conférence de l’intérieur grâce au blog CREA Experience, au sein duquel je publie régulièrement quelques billets.

Mais au fait, c’est quoi exactement la créativité ?

Oubliez collages et activités manuelles, la créativité c’est du sérieux ! Il s’agit d’un processus grâce auquel une personne ou un groupe fait preuve d’originalité dans la manière d’associer des idées, des concepts ou des situations et permet donc d’instituer un véritable changement ou de résoudre un problème.

Comment ça marche concrètement ?

Je me suis personnellement formée au Creative Problem Solving (CPS), qui est une méthode mise au point par Alex Osborn et Sid Parnes (les inventeurs du brainstorming) et qui allie un processus en 4 étapes principales (sous-divisibles) et de multiples outils et techniques pour faciliter la recherche d’idées neuves.

La créativité permet de débrider la pensée et d’élargir son horizon mais attention il faut un processus cadré pour une bonne efficacité du système !

Les quatre phases sont les suivantes :

1. Clarification du problème (analyse des besoins et des données, reformulation du challenge pour s’assurer de poser la bonne question)
2. Génération d’idées (version évoluée du brainstorming)
3. Développement de solutions (analyses des idées à l’aide de critères précis)
4. Plan d’actions (mise en place d’un calendrier et d’indicateurs de suivi)

Ces quatre phases peuvent être également réduites en trois, comme le montre le schéma ci-contre.

Au sein de chaque phase, on respecte une « respiration » en deux temps : la divergence pour imaginer et ouvrir le champ des possibles et la convergence pour choisir et sélectionner les éléments.

La créativité, c’est pour qui et pour quoi ?

Tout le monde est concerné, petites ou grandes organisations, il suffit qu’un ou plusieurs collaborateurs soient formés à ces méthodes pour améliorer la façon de travailler à tous les niveaux. Bien sûr, une grande entreprise aura plus de moyens pour mettre en place une véritable stratégie d’innovation avec des salariés travaillant à plein temps sur ces sujets mais une structure de taille plus modeste peut tout à fait faire de la créativité avec les moyens de bord, il suffit de changer quelques paradigmes et accepter de bousculer certains fonctionnements en interne.

J’utilise personnellement le CPS dans le cadre de mes missions, par exemple pour développer des solutions de communication efficaces et innovantes ou pour faciliter des sessions de positionnement de marque (recherche d’un nom et d’un logo). Je suis toujours moi-même étonnée des résultats produits lorsqu’on utilise le CPS pour résoudre des problèmes, même difficiles.

Cette approche vous intéresse ou vous souhaitez en savoir plus ? N’hésitez pas à me contacter !

Partager cet article :

2 commentaires

  • EL ABBOUDI hamza26 mai 2013

    Bonjour, nous sommes des étudiants de l’ecole nationale de commerce et gestion au Maroc, et nous menons une enquete sur la communication interne au sein d’un hotel de renommé à Agadir, nous voudrions que vous nous clarifier plus sur la démarche de la methode PARNES ainsi que les outils qui sont utilisés.

    Répondre