Blog

Qu’est-ce que le design thinking ?

Vous avez sûrement entendu parler du design thinking (ou « pensée design » en français) car c’est un peu à la mode en ce moment… au-delà de la tendance sociétale, je souhaite vous présenter les atouts de cette démarche et vous montrer que « ça marche » quand on veut vraiment innover.

Je me suis en fait rendue compte en me formant à la démarche que je pratiquais déjà en partie la méthode depuis des années, grâce à ma pratique du Creative Problem Solving et d’autres approches de créativité – tel un Monsieur Jourdain faisant de la prose sans le savoir…

Qu’est-ce que le design thinking ?

Selon la définition de Tim Brow, qui a largement contribué à populariser la méthode avec son agence de design IDEO, il s’agit d’une « approche centrée sur l’humain et qui utilise les outils des designers pour inclure les besoins des personnes, les possibilités de la technologie et les pré-requis pour un succès commercial ».
Le Design Thinking a en fait été théorisé au début des années 70, notamment grâce à quelques intellectuels (Herbert A. Simon, Robert McKim autour du Visual Thinking) puis c’est au sein de l’Université de Stanford que la méthode est formalisée.

Les piliers de la méthode

Les piliers du design thinking

Les étapes

A l’instar de la plupart des démarches créatives, le succès provient de la structuration du processus, découpé en différentes phases distinctes. Tim Brown identifie 3 étapes principales :
Inspiration / Idéation / Implémentation
En gros, on prend le pouls du sujet et des utilisateurs, on génère des idées puis on met en œuvre.

La démarche a été formalisée de manière plus précise par la d.school et je vous propose ci-dessous mon interprétation personnelle – avec mes mots à moi et une étape en plus à la fin :

Les étapes du design thinking

1. Explorer
Faire preuve d’empathie, c’est s’immerger dans l’expérience vécue par ses utilisateurs. C’est observer les comportements en situation réelle et interagir avec eux.

2. Cadrer
Il s’agit tout d’abord de définir l’espace de conception (Design space) et ensuite de venir avec une définition du problème à résoudre: l’angle d’attaque (Point Of View).

3. Imaginer
Cette phase de génération d’idées permet d’élargir le champ des possibles et donc de diverger sur les moyens de répondre au besoin. La fin de cette étape consiste en une convergence afin de choisir une solution.

4. Expérimenter
Moment crucial du design thinking : prototyper la solution précédemment énoncée permet de lui donner corps et de la mettre en scène. On peut ainsi rapidement se rendre compte si et comment cela pourrait marcher.

5. Tester
Le ou les protoype(s) sont testés auprès d’utilisateurs afin d’obtenir leurs avis ; on affine ainsi ces solutions et on cerne mieux l’usage qu’en feraient les utilisateurs.

6. Déployer
Après plusieurs itérations de test/prototypage (et éventuellement retour à la phase 2 ou 3), il s’agit à présent de valoriser le produit ou le service ainsi conçu. On passe à la mise en oeuvre : production et mise sur le marché.

Voici pour info le prototype d’un concept que j’ai réalisé en juin dernier dans le cadre du MOOC Pensée Design de France Business Schools :

Pourquoi ça marche ?

Le succès de cette approche repose sur les points cardinaux suivants :

  • les équipes projet sont transdisciplinaires afin de multiplier les points de vue et donc s’assurer d’une plus grande quantité d’idées produites ainsi que d’un brassage de compétences
  • on pense avec les mains en protoypant et c’est beaucoup plus efficace que des longs discours
  • le fait de se concentrer sur l’humain et les expériences des personnes plutôt que sur des besoins hypothétiques permet d’être au plus près des attentes des utilisateurs/consommateurs
  • la conception de produits ou d’offres de services n’est plus désormais la chasse gardée des designers : tout le monde peut penser comme un designer et appliquer cette méthode !

Dans un prochain billet de blog, j’aborderai la manière dont on peut s’inspirer du design thinking en gestion de projet web.

Laisser un commentaire